Combien bien choisir ses mots-clés pour le référencement naturel ?

La recherche de mots-clés pour le référencement naturel de son site web est primordiale pour être bien positionnée sur les moteurs de recherches. Pour cela, il faudra éviter les mots-clés où il existe déjà trop de concurrence tout en éliminant ceux dont les internautes ne recherchent pas ou très peu. Il est conseillé pour cela de collecter des mots-clés de longue traine puis de les filtrer un par un.

La longue traine, une méthode très bénéfique pour le référencement naturel

Le terme » longue traine » (ou en anglais long tail) désigne un mélange entre les mots-clés populaires (tête) et le peu recherché, mais très nombreux (queue). La majorité des mots-clés pour le référencement naturel exploité dans les sites web actuels utilisent ce principe. Pour information, la queue génère environ 80 % du trafic d’une plateforme tandis que la tête attirera près de 20 %. Voilà pourquoi il est important de développer un grand nombre de termes visés dans le but de se positionner sur de nombreux mots-clés annexes. Cette méthode est éprouvée par la façon dont les internautes effectuent leurs recherches en ligne, c’est-à-dire en utilisant plusieurs mots pour obtenir un résultat beaucoup plus précis.

Étape 1 : la collecte des mots-clés

Pour être bien positionné sur les moteurs de recherches avec les mots-clés pour le référencement naturel, la première chose à faire c’est de les collecter. Pour cela, la technique la plus utilisée c’est de déterminer la thématique de votre site et de noter les thermes que vous jugez importants. Vous pouvez ensuite rechercher des mots-clés avec des générateurs de mots clés en ligne en relation avec votre thématique. Cette méthode vous donnera de nombreux résultats sur les différents termes possibles liés à votre site internet. Certains de ces générateurs sont payants tandis que d’autres demandent juste une inscription gratuite.

Étape 2 : le filtrage des mots-clés

Une fois que vous avez rassemblé un maximum de mots-clés pour le référencement naturel, vous devez ensuite les filtrer. En effet, certains de ces termes ne s’utilisent que très peu voire même jamais par les internautes et deviennent donc inutiles. Pour cela, vous devez calculer avec des outils en ligne le volume de recherche de chaque mot-clé (plus ce dernier est élevé, plus il devient intéressant). Une autre façon de les filtrer est de regarder les termes utilisés par vos concurrents. Des plateformes en ligne vous aideront à calculer le volume de recherche et les mots-clés pertinents des vôtres concurrents. Ces plateformes vous aideront à connaitre le positionnement d’un mot-clé quelconque sur les moteurs de recherches.

Qu’est-ce que le netlinking, quelle est son influence sur le SEO ?
9 clés pour améliorer les contenus WordPress pour le SEO